Les GAGA[s] (Gentils Amateurs de Grimpée Alpestre)

Un peu d'histoire

En juillet 1977, deux bons amis décidèrent (après moult tergiversations) de gravir la Haute Cime des Dents du Midi. Rien de bien terrifiant à ce sommet facilement accessible à toute personne entraînée !

les Pierre fondateurs

Mais il fallait étudier la carte, établir un horaire, réserver une place à la cabane, tout un petit travail de préparation. Et si on le fait pour deux, pourquoi ne pas en faire profiter les copains ?

C'est ainsi qu'une lettre circulaire proposa à quelques amis de se joindre à nos deux lurons. Et ô surprise! il n'en vint pas deux, ni quatre, ni huit, mais bien seize. Et la course fut magnifique, laissant à chacun le meilleur des souvenirs et l'envie de recommencer chaque année.

Les GAGA étaient nés, même si ce nom ne devait être adopté que l'année suivante.

Les grands principes

En 1985, à Arolla, après la 9ème course fort arrosée par la pluie, les rescapés trempés et joyeux s'attablèrent autour d'une raclette et formulèrent les principes suivants:

Objectif Lune p.19 1. Les GAGA organisent des courses de montagne sans danger, destinées à tous ceux qui sont prêts à fournir un solide effort pour parcourir un itinéraire où ils ne se lanceraient pas eux-mêmes.

2. Les courses se déroulent sur deux jours au moins; on passe la nuit (certains dorment même) en dortoir.

3. Tous les adolescents et adultes en bonne santé sont les bienvenus.

4. Chaque GAGA veille à son équipement et à sa bonne préparation et participe sous sa propre responsabilité.

Une course a lieu chaque année, généralement le dernier week-end d'août.

Quelques statistiques

A ce jour, 40 courses ont déjà eu lieu, réunissant une moyenne de 23 marcheurs. Au total, 147 personnes ont été GAGA au moins une fois dans leur vie. Quatorze personnes ont participé à 20 courses et plus, et dix autres à 15 au moins. L'altitude moyenne atteinte est de 2759 m, avec un maximum de 3610 m. L'altitude de 3000 m a été dépassée lors de 11 courses. Les temps de marche (au demeurant variables selon les participants) n'ont pas été comptabilisés. Ils doivent cependant atteindre environ 383 heures pour les bons marcheurs… et plus pour les moins rapides.

Et l'avenir...

La génération des enfants des “pionniers” a pris une place croissante parmi les GAGA ; ils sont maintenant plus nombreux que les “anciens” et en 2012, la génération suivante a fait son apparition. Pas de souci à se faire : les GAGA ne sont pas près de disparaître !

(avril 1999 – mis à jour 18.9.2016)

 
Back to top
historique.txt · Last modified: 2016/09/19 12:43 by dahu
 
 
Valid CSS Driven by DokuWiki Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0